Le comité

Les membres élus ci-après de la commission FDL sont chargés d'évaluer les propositions de projets et de décider de l'attribution des fonds. Pour pouvoir siéger au comité, les membres doivent être titulaires d'un doctorat en mathématiques ou dans des disciplines liées à l'informatique et être auteurs de logiciels libres. Nous sommes actuellement à la recherche de nouveaux membres pour le comité.


Photo Jean-Paul Smets

Jean-Paul Smets

Jean-Paul Smets est le fondateur et le PDG de Nexedi. Après avoir obtenu un diplôme de mathématiques et d'informatique à l'ENS (Paris), il a commencé sa carrière comme fonctionnaire au ministère français de l'économie. Il a ensuite quitté le gouvernement pour créer une nouvelle PME du nom de "Nexedi" où il a développé son premier logiciel libre, un progiciel de gestion intégré (ERP) conçu pour gérer la production de maillots de bain dans le nord de la France. ERP5 était né. En parallèle, il a conduit avec Hartmut Pilch (FFII) la campagne victorieuse de protection de l'innovation logicielle contre les dangers des brevets logiciels. Cette campagne a finalement réussi à rallier plus de 100 000 partisans et des milliers de PDG de sociétés européennes de logiciels (tant open source que propriétaires). La proposition de directive sur la brevetabilité des inventions mises en œuvre par ordinateur a été rejetée le 6 juillet 2005 par le Parlement européen à une écrasante majorité de 648 voix contre 14, montrant ainsi comment les petites entreprises peuvent, ensemble en Europe, vaincre le lobbying des grandes entreprises. Depuis lors, il a aidé Nexedi à se développer soit de manière organique, soit en investissant dans de nouvelles entreprises dirigées par de brillants entrepreneurs.


Photo Gaël Varoquaux

Gaël Varoquaux

Gaël Varoquaux est un chercheur d'Inria qui travaille sur la science des données et l'imagerie cérébrale. Il occupe un poste conjoint à l'Inria (recherche nationale en informatique) et à l'institut de recherche sur le cerveau Neurospin. Ses recherches portent sur l'utilisation des données et de l'apprentissage machine pour l'inférence scientifique, leur application aux données d'imagerie cérébrale pour comprendre la cognition, ainsi que sur le développement d'outils facilitant l'utilisation de l'apprentissage machine pour les non-spécialistes. Des années avant la NSA, il espérait rendre le traitement de données de disponible dans de nouveaux domaines, et il a travaillé sur un plan directeur de création de logiciels open-source faciles à utiliser en Python. Il est l'un des principaux développeurs de scikit-learn, joblib, Mayavi et nilearn, un membre désigné de la PSF, et enseigne souvent l'informatique scientifique avec Python en utilisant les scipy notes de cours.


Photo Stéfane Fermigier

Stéfane Fermigier

Stéfane Fermigier est le fondateur et le PDG d'Abilian, une société qui développe et commercialise une plate-forme Open Source Enterprise 2.0, ainsi qu'une gamme de solutions basées sur celle-ci, du CRM social à la collaboration, de la gestion d'événements aux MOOC. Il est également le fondateur de Nuxeo, le pionnier et le leader de l'ECM Open Source, fabricant de la plateforme de gestion de contenu d'entreprise Nuxeo et de solutions open source pour la gestion de documents et la gestion numérique des actifs. Il est cofondateur (et président) de l'AFUL, l'association francophone des utilisateurs de logiciels libres, et cofondateur (et actuellement président) du Groupe d'Intérêt Logiciel Libre / Open Source dans le cadre du pôle de compétitivité Systematic.